Première expérience trip Salvia

by Pierre

Bonjour, j'ai testé hier la salvia pour la première fois, selon vos conseils, avec une dose de 0,2g de salvia x5 pour tester ma sensibilité. Je pensais que les effets seraient minimes, et pourtant...

C'est en début de nuit qu'une amie et moi sommes allé dans un endroit magnifique, du moins qui me paraît magnifique maintenant. L'endroit même est à coté d'un phare, en face de la mer, sur des blocs de béton protégeant la digue d'un port de plaisance centenaire. Avec la nuit tombante et le levé de lune, c'était le lieu parfait pour un premier test de cette substance. Je commence en premier, je prépare la douille que je fume en une seule inspiration, avec un peu de difficultés dois-je l'avouer. Je retiens la fumée tout en pensant "Te voilà en train de franchir la porte d'entrée du monde d'Alice". Après avoir recraché la fumée, monte très rapidement un effet de vertige. Je regarde les lumières lointaines de la ville, et j'ai une envie particulièrement forte de sourire et de rire. Je m'esclaffe pour la première fois en essayant d'entrer en communication avec mon gardien, sans succès. C'est alors qu'une sensation de bien-être envahis mon corps tout entier. C'est là qu'a commencé le "vrai" voyage. (non pas que je n'aime pas les effets récréatifs d'une drogue tel que le cannabis ou l'alcool, la salvia est pour moi un instrument de recherche sur soi-même) Une question me vient à la tête : "Qui sommes-nous ?" C'est alors qu'un torrent de pensée se dégage de cette question, j'y réponds de différentes manières, nous sommes des humains, créatures dépassées par sa propre intelligence cherchant à comprendre notre présence et notre but, nous sommes des animaux, les plus égoïstes de la terre, car nous créons, nous découvrons, nous inventons pour nous-même, sans faire attention aux désastres que cela engendre. Je réfléchi de manière extrêmement rapide à cette question, des milliards d'idées me viennent à l'esprit, c'est tellement rapide que j'oublies la plupart de mes raisonnements, à mon grand regret.
Je garde, à la fin de ce voyage philosophique une vision très peu flatteuse de la race humaine. J'en conviens à la conclusion que nous sommes dans un cercle vicieux, prédestinés à faire des choses (je donne alors un exemple à mon gardien, "cette bouteille, tu vois, elle est faite pour être bu, et c'est comme ça pour tout") sans vraiment avoir de liberté. Mais ces pensées négatives ne me rendent pas tristes pour autant, au contraire. J'ai envie de "casser" la règle. Dans l'heure qui suivi, je parlais avec mon amie de choses comme les origines du monde, est-ce que l'on découvre le vrai monde avec des substances comme la salvia. Ce voyage ne s'arrête pas la, comme je le dis, ce n'étais qu'une infime partie d'un ensemble beaucoup plus grand.

J'ai longtemps attendu avant d'être "sûr" de tester cette substance, que je considérais comme puissante, et pouvant faire peur. Pour conclure, je dirais simplement que la salvia est un instrument de réflexion intense.